Mariage à l’étranger – Démarches et traductions nécessaires 

Arrêter
Paris Translate

Mariage à l’étranger – Démarches et traductions nécessaires : Retrouvez dans cet article nos conseils pour vous marier à l’étranger

Vous êtes français et vous souhaitez vous marier à l’étranger avec un Français ou avec une personne de nationalité étrangère ? Mieux vaut vous y prendre plusieurs mois à l’avance. Il faut du temps pour obtenir certains documents.

En plus de devoir remplir les mêmes conditions que pour un mariage en France, d’autres conditions peuvent s’ajouter selon le pays où vous vous mariez, comme la traduction certifiée de documents officiels. De la facon, vous devrez dans certains cas accomplir des démarches pour que votre union soit reconnue en France, après votre mariage à l’étranger.

Mariage à l’étranger – Célébration par l’ambassade

Vous devez vous adresser à l’ambassade ou au consulat. En effet, votre mariage peut être célébré par l’ambassadeur ou le consul de France compétent pour le pays dans lequel vous voulez vous marier.

Veuillez toutefois noter que l’ambassadeur doit être autorisé à célébrer le mariage dans le pays concerné. Nous vous recommandons ainsi de vérifier ces informations suffisament en avance.

Les documents à faire parvenir :

Fiches de renseignements (remises par l’ambassade ou le consulat) complétées

  • Copie de l’acte de naissance de chacun des futurs époux, datant de moins de 3 mois (6 mois si le document a été délivré à l’étranger, avec sa traduction et sa légalisation)
  • Justificatif de nationalité française
  • Pièce d’identité (avec photo)
  • Justificatif de domicile: 

Mariage à l’étranger – Célébration par une autorité locale 

Si vous êtes français et souhaitez vous marier à l’étranger avec un autre Français, votre mariage peut être célébré par une autorité locale.Dans ce cas, vous aurez problement besoin de faire traduire vos documents par un traducteur assermenté. 

Selon le pays où vous souhaitez vous marier et votre situation, le mariage peut être célébré par l’une des autorités suivantes :

  • Officier de l’état civil: 
  • Autorité religieuse

Attention : ici les démarches postmariages sont plus importantes. En effet, une fois le mariage prononcé par l’autorité locale, les époux pourront faire transcrire le mariage dans les registres de l’état civil consulaire par l’ambassadeur ou le consul de France territorialement compétent, dès lors que conditions de validité sont remplies.  Dans cadre, les nouveaux mariés doivent s’assurer que les autorités reçoivent une traduction officielle certifiée conforme de l‘acte de mariage par un traducteur assermenté afin que l’inscription au registre de l‘état civil puisse se faire.

Paris
%d blogueurs aiment cette page :