Soins et maladie à l’étranger – De quelles traductions avez-vous besoin et que devez-vous faire ?

Arrêter
Paris Translate

Soins et maladie à l’étranger – De quelles traductions avez-vous besoin et que devez-vous faire ?

Vous souhaitez partir en voyage ? En principe, cela ne pose aucun problème, sauf si vous êtes malade ou si vous avez peur de tomber malade.

Si vous êtes malade, nous vous recommandons de parler de votre projet à votre médecin de famille, car ce dernier peut évaluer les risques éventuels d’un voyage avec votre maladie. Si vous prenez des médicaments et que votre voyage traverse plusieurs fuseaux horaires, votre médecin peut vous conseiller sur la manière d’adapter les horaires de prise de vos médicaments.

Apprenez le nom de votre maladie dans la langue du pays et en anglais ! Si vous devez consulter un médecin et que vous ne trouvez pas de médecin francophone, le mieux est de pouvoir au moins dire ce que vous avez et de quoi vous souffrez, et d’être sûr à 100 % d’être compris.

Soins et maladie à l’étranger – De quelles traductions avez-vous besoin et que devez-vous faire en voyageant avec ses médicaments ?

Il est bon de savoir : Vos médicaments peuvent être contrôlés selon le pays de destination, en particulier les médicaments stupéfiants ou assimilés à des stupéfiants.

Vous devez également avoir sur vous l’original de votre ordonnance accompagné d’une traduction simple ou certifiée (en anglais). Ces documents doivent être présentés sur demande aux autorités de contrôle compétentes.

Soins et maladie à l’étranger – de quelles traductions vous avez besoin et ce que vous devez faire Délivrance de médicaments à l’étranger

En principe, un pharmacien ne peut délivrer des médicaments que pour 30 jours, notamment les anxiolytiques.

Demandez votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM)

Vous partez en voyage en Europe ? Pensez à demander votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM). En effet, pendant vos vacances à l’étranger, vous aurez peut-être besoin de soins médicaux et, en Europe, vos frais peuvent être pris en charge par l’institution de sécurité sociale locale.

Quelques contre-indications aux voyages en avion

  • En fin de grossesse, les longs voyages en avion sont déconseillés.
  • Les personnes atteintes d’un rhume léger, d’une otite ou d’une sinusite, sans qu’il y ait de congestion complète, peuvent prendre l’avion.
  • Un vol avec une otite ou une oreille bouchée, voire un simple rhume, peut entraîner de graves dommages.

Paris
%d blogueurs aiment cette page :